Comment préparer ses congés sereinement quand on est entrepreneur ?

Prendre des congés sereinement quand vous êtes entrepreneur n’est pas une mince affaire.

En effet, vous avez sûrement l’impression que vous n’y avez pas droit. Sans compter aussi la peur de perdre des clients, de vous faire dépasser par la concurrence, peur de ne pas dégager de chiffre d’affaire, etc.

Bref, toutes ses peurs sont justifiées honnêtement.

Mais, j’aimerais vous inviter à voir les choses différemment…

Pré-requis : ne pas culpabiliser

En effet, l’un des premiers point pour préparer vos congés sereinement c’est de ne pas culpabiliser d’en prendre.

Alors voici quelques faits :

  • Prendre des congés si vous en avez la possibilité n’est pas contre productif, le repos fait intégralement partie du processus de productivité (gain d’énergie et de créativité).
  • L’absence de repos amène généralement plein de symptômes négatifs comme : de la fatigue, du surmenage, du stress, de la mauvaise humeur, etc.
  • Si vous êtes entrepreneur : vous êtes votre propre patron et manager et vous accorder du repos c’est être un bon manager pour vous même.

Si après tout cela vous n’êtes toujours pas convaincu, je vous recommande le livre « Et si on se reposait ? » d’Alex Soojung-Kim Pang

Bon maintenant que vous ne culpabilisez plus (ou alors un peu moins) sur la prise de congés, passons à la préparation.

[ Tout d’abord l’avant congés ]

1) Planifiez vos congés à l’avance

Je vous recommande de prévoir vos congés longtemps à l’avance. Plus vous anticiperez sur vos dates de congés, plus vous augmenterez vos chances de vraiment vous reposer sans culpabiliser parce que vous allez pouvoir vous organiser en amont.

Ne laissez pas le repos à la chance, mais soyez vraiment intentionnels. Beaucoup de personnes ne s’accordent pas de congés tout simplement parce qu’ils ne prennent pas le temps de le prévoir dans leur programme de l’année.

Vous pouvez par exemple :

  • Identifier dès le début de l’année les périodes lors desquelles vous souhaitez vous reposer. Cette façon de procéder peut-être très stratégique car vous pouvez par exemple prévoir des vacances juste après une période de lancement, etc.
  • Définir une fréquence de repos avec des règles qui vous sont propres comme « 3 semaines / an » ou encore « 1 week-end de 3 jours tous les 2 mois ».
  • Définir une période de repos à chaque début de trimestre, etc.

Procéder ainsi vous permettra : d’anticiper, d’agencer votre planning et prévoir vos différentes deadlines en fonction.

[ Juste avant ses jours de congés ]

2) Définissez vous une liste de tâches à finir impérativement avant vos congés

… et mettez votre focus là dessus juste avant votre départ.

Une ou deux semaine(s) avant vos jours de congés : revoyez votre to do list et identifiez tout ce que vous devez absolument faire avant de partir. Identifiez ces tâches en fonction de leur impact, leur valeur, leur importance.

Cette étape vous amènera de la clarté sur ce qui mérite votre attention pour cette dernière ligne droite. L’idée est de vous assurer d’avancer sur l’essentiel et ne pas perdre votre temps à traiter des tâches qui ne le sont pas forcément.

.

3) Prévenez vos clients et partenaires 

La communication est essentielle pour vous assurez des congés en toute sérénité. Alors prévenez les clients et vos partenaires que vous serez en congé durant quelques jours afin qu’ils aient cette information.

Vous pouvez aussi mettre un message automatique d’absence avec au minimum un accusé réception, expliquer quand vous traiterez l’information.

4)Automatisez ou déléguez

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, prendre des congés ne veut pas forcément dire que toute votre entreprise est à l’arrêt.

Vous pouvez automatiser ou déléguer les tâches qui vous semblent essentielles ou qui doivent absolument continuer pour des raisons stratégiques ou organisationnelles.

Quelques exemples :

  • Paramétrer certaines automatisation (transfert d’e-mail, envoi automatique de document, etc.)
  • Déléguer à des professionnels.
  • Déléguer à des applications (exemple : publication de contenu, prise de rdv, etc.)
  • Faire de la publicité.
  • Mettre en place un tunnel de vente pour certains produits ou service.

[ Pendant vos congés ]

5) Profitez vraiment de vos jours de congés

En congés, vous n’êtes pas obligé de couper à 100% : tout dépend de vous. Définissez vos règles en amont pour être aligné à ce que vous allez faire.

Exemple de règles pour des congés qui ne sont pas 100% OFF :

  • Je vais checker mes mails une fois par jour.
  • J’ai le droit d’ interagir sur mes réseaux sociaux.
  • Je travaille maximum 1h chaque jour.

Par contre, si vous avez fait le choix de couper à 100% alors ne faites rien en lien avec le boulot. Soyez dans le moment présent et planifiez des choses à faire autre que le boulot pour occuper votre temps. Car le risque c’est de vouloir combler votre temps libre par du boulot.

[ Préparer le retour ]

6) Prévoyez au moins une journée tampon de reprise

A votre retour, évitez les réunions 2h ou alors de prévoir des réunions ou rendez-vous clients. Laissez vous du temps pour attérrir et donc prévoyez ce qu’on peut appeler une journée tampon.

Exemples de choses à faire durant cette journée tampon :

  • Prenez connaissance de vos mails / courriers.
  • Identifiez vos nouvelles priorités.
  • Planifiez vos prochains jours.
  • Checkez les résultats de vos automatisations ou les feedbacks sur les éléments délégués.

Alors, arrivez-vous à prendre des congés sereinement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *