Multitâche : pourquoi vous devriez vraiment arrêter et comment y arriver ?

Il est encore courant aujourd’hui d’entendre des personnes faire l’apologie du multitâche et notamment chez les femmes.

En effet, ce mythe de la femme capable de faire plusieurs choses laisse penser que c’est une bonne chose. Théoriquement oui mais vous allez voir qu’en pratique le multitâche est quelque chose de complètement néfaste au quotidien.

Le multitâche qu’est ce que c’est ?

Tout d’abord il faut selon moi distinguer le multitâche lié à des activités de routine du multitâche pur et dur.

En effet, conduire votre voiture tout en écoutant un podcast ce n’est pas néfaste car conduire s’inscrit chez vous comme une activité de routine. C’est quelque chose que vous avez l’habitude de faire et donc cela demande moins d’effort à votre cerveau.

Le vrai multitâche c’est par exemple :

  • Commencer à rédiger un mail et puis s’arrêter pour répondre à un texto
  • Travailler sur son ordinateur et d’un coup avoir une interrogation et foncer sur google pour trouver sa réponse
  • Démarrer une tâche A et passer à la tâche B sans finir la tâche A et revenir ensuite à la tâche A

En quoi est-ce néfaste pour votre productivité ?

Le multitâche a un impact négatif sur votre productivité pour plusieurs raisons :

  • Notre cerveau n’est pas optimisé pour faire du multitâche

Notre cerveau n’est pas capable de réaliser plusieurs tâches simultanément. A moins qu’il ne s’agisse d’une tâche qu’il a déjà mémorisé comme expliqué plus haut (exemple : parler en marchant, etc.).

Le multitâche demande également beaucoup d’énergie au cerveau contrairement en au monotâche ce qui va diminuer votre niveau de productivité.

  • Cela augmente le niveau de stress

Le fait de passer d’une tâche à l’autre va générer du stress assez subtile parfois. Il va se manifester par une sensation brouillon, d’inachevé qui vous créera chez vous beaucoup de frustrations.

C’est d’ailleurs prouvé scientifiquement : le multitâche provoque la production de cortisol qui n’est rien d’autre qu’une hormone du stress. Elle provoque également la production d’adrénaline qui est une hormone de combat ou de fuite. Toute cette production hormonale vous le comprenez vient impacter directement vos capacités.

  • Vous perdez des points de QI

Oui oui vous avez bien lu, faire du multitâche nous fait perdre un peu de quotient intellectuel jusqu’à 10 points.

Je vous laisse imaginer le K.O interne et l’impact que cela a directement sur votre efficacité.

Mais alors, comment en finir ?

  • Identifiez clairement votre liste de tâche du jour

La clarté sur votre liste de tâche à accomplir est le nerf de la guerre dans le multitasking.

Pourquoi ? Parce que plus vos tâches à réaliser seront floues et plus vous vous emmêlerez les pinceaux en les exécutant. Faites donc en sorte de toujours savoir clairement ce que vous avez à faire avant de commencer à vous mettre à travailler.

  • Eliminez les interruptions probables

Les interruptions sont une source de multitâche énorme. Veillez à vous les neutraliser un maximum avant d’attaquer votre tâche. Supprimez les notifications, isolez-vous si cela est possible et fermez les onglets inutiles si vous travaillez sur un ordinateur portable.

  • Faites attention à votre environnement de travail

L’aspect visuel joue une rôle énorme en terme de distraction. Pour mettre toutes les chances de votre côté, veillez à avoir un cadre de travail rangé et pas trop encombré. Cela vous laissera de la place physiquement mais aussi mentalement.

  • Il y a un temps pour chaque choses

Ne laissez plus les petites tâches bousculer la réalisation d’une grande tâche. Il y a un temps pour chaque chose. Prévoyez des créneaux distincts pour chacun de ces type de tâche.

  • Faites des pauses régulièrement

Le multitâche est nuisible pour votre productivité mais faire du mono-tâche durant une période trop longue peut l’être aussi. Il est prouvé qu’au bout d’un certain temps votre performance diminue. Il est donc essentiel d’espacer vos sessions de travaille de pauses régénératrices d’énergie.

  • Entrainez-vous à être mono tâche

Faire du mono-tâche c’est aussi une histoire d’entrainement au quotidien. Par exemple, lorsque vous échangez avec quelqu’un essayez de lui donner toute votre attention. Un autre exemple : lorsque vous regardez un film ou une série essayez de ne pas toucher à votre portable. Ces petites actions cumulées vous aideront à muscler votre capacité à réaliser une tâche à la fois.


Alors, aviez-vous conscience de l’impact du multitâche sur vous ?

1 commentaire pour “Multitâche : pourquoi vous devriez vraiment arrêter et comment y arriver ?”

  1. Retour de ping : Concentration : réussir à la maitriser dans un monde distrait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *