5 mauvaises habitudes qui ont un impact sur notre productivité

Quoi de plus fourbe que des mauvaises habitudes? Elles s’installent très vite, plus vite que les bonnes habitudes malheureusement et souvent on ne s’en rend même pas compte.

Elles se trouvent à différents niveaux dans nos vies …

Définition du mot « habitude » :

« Manière ordinaire, habituelle d’agir, de penser, de sentir, propre à quelqu’un ou à un groupe de personnes »

Elles sont considérées comme étant mauvaise car elles ont (à la longue) un impact négatif dans nos vies. Il est donc important de les identifier et de ne pas les laisser prendre le dessus.

Quand j’ai voulu avancer et me lancer enfin dans certains projets, je suis passée par une phase où j’ai remis en question mes habitudes. Avec tout ce que j’avais à faire, il fallait que je m’assure d’être assez productive pour ne pas me retrouver débordée et frustrée.

Dans cet article je vais partager avec toi 5 mauvaises habitudes que j’ai identifiées comme affectant ma productivité au quotidien.

Consulter trop souvent son téléphone

D’après un article du blog « un regard sur le numérique« , une personne consulte en moyenne son téléphone 221 fois par jour. Énorme non? Cette action qui s’est maintenant bien intégrée dans notre quotidien est cependant très chronophage. A consulter notre smartphone on perd souvent du temps.

D’ailleurs, la même étude montre que nous passons en moyenne 3 heures et 16 minutes par jour sur nos smartphones. Vous vous rendez compte? Alors bon, vous me direz, si on passe ce temps à bosser sur des projets ou autres, c’est très bien. Mais vous le savez comme moi, la majorité du temps passé sur nos smartphones n’est pas un temps de travail mais il s’agit souvent d’un temps de divertissement (réseaux sociaux, discussions instantanées, etc.). C’est donc pour ça que c’est une habitude à bien doser si on souhaite être plus productif.

Pour ma part, je travaille beaucoup à ce niveau et je vous l’ai d’ailleurs partagé il y a quelque temps sur le blog. J’ai mis en place plusieurs petites astuces pour contourner la tentation de consulter mon téléphone pour un rien, surtout quand je bosse sur un projet. La technique pomodoro par ailleurs est une très bonne technique pour ne pas y toucher pendant que l’on travail.

Si vous souhaitez  savoir où vous vous situez au niveau de la fréquence de consultation de votre téléphone portable, il existe une application qui s’apelle « checky« . Testez là pour faire un état des lieux. Si vous découvrez que vous êtes accro pas de panique, rendez-vous sur l’article que j’ai écrit à ce sujet pour trouver des astuces.

Ne pas savoir dire « non »

Si vous faites partie de ceux qui ont beaucoup de mal à dire non, vous voyez peut-être où je veux en venir.

Biensûr il n’y a pas de mal à rendre service ou autre, mais quand cela devient une corvée il faut savoir dire non.

Quand on dit oui à tout, on dit oui à n’importe quoi. On gaspille alors notre énergie à se plaindre et à regretter de s’être engagé. On investit une partie de notre temps à penser et faire des choses que nous ne voulons pas vraiment.

Alors une chose est sûre, ce n’est pas en un article que je vais vous apprendre à dire « non ». D’ailleurs, je suis encore moi même en plein apprentissage mais j’aimerais juste, provoquer chez vous un déclic vous permettant de réfléchir sur le sujet.

Pour ma part, je m’entraîne à dire non, à évaluer les demandes que l’on me fait et ça change tout. Alors oui je suis parfois gênée de refuser certaines choses mais après l’avoir fait je suis tellement soulagée.

Ne pas dormir assez

Il semble évident que le facteur manque de sommeil, figure dans les mauvaises habitudes pouvant altéré notre productivité.

En effet, je ne vais pas vous l’apprendre, après une nuit de 4h de sommeil, on a très peu d’énergie à consacrer à nos activités. Il est donc facile de remettre des choses à demain en prenant pour excuse la fatigue.

Un adulte moyen a besoin à peu près de 7h à 9h de sommeil alors trouve le temps de sommeil qui te correspond et veille à le respecter. Moi par exemple, j’ai besoin de 7h30 de sommeil idéalement pour me sentir vraiment en forme.

J’ai trouvé récemment un test sur la qualité de notre sommeil. Testez-vous et si vous constatez que vous êtes mauvais élève à ce niveau, le site « sommeil.org » et ayant créé ce test regorge de bons conseils pour vous aider.

Ne pas manger équilibré

Aviez-vous déjà fait le lien entre votre alimentation et votre productivité ? Personnellement je n’ai fait le lien que très récemment à travers une discussion avec un ami plutôt calé dans le domaine. Après observation, j’ai effectivement constaté que j’étais plus ou moins productive en fonction de mon alimentation.

Je vous donne un exemple concret : le matin, j’avais pour habitude de manger des gâteaux ou autres cornflakes riches en sucre. J’avais tendance à avoir des coup de barres dès le matin. Depuis quelques temps, tout simplement parce-que je n’ai pas très faim le matin, je me contente de manger un ou deux fruits. Je vous assure que je vois la différence au niveau de mon énergie au boulot !

En effet il est prouvé que les repas riches en matières grasses et en sucre nous rendent somnolents quelques heures après ce qui est carrément contre-productif.

Du coup si vous souhaitez gagner en productivité, essayez de manger de façon équilibré le plus souvent possible. Vous pouvez aussi, adapter votre repas par rapport aux activités que vous allez avoir dans la journée. Si vous prévoyez de rester devant votre ordinateur toute la matinée, ne prenez pas un petit déjeuner trop riche. A l’inverse si vous prévoyez une activité physique, prévoyez un repas riche en sachant que vous allez consommer beaucoup d’énergie.

Ne pas planifier ses journées (un minimum)

Je termine selon moi par la base des bases : la planification. Je ne cesserais de vous le répéter , la planification a une place importante dans votre organisation et dans votre productivité.

D’autres l’ont déjà dit avant moi :

« Si tu échoues à planifier, tu planifies ton échec » Benjamin Franklin

Cette phrase peut paraître si extrême mais elle est tellement vraie. Si tu as l’habitude de ne pas planifier tes journées, il y a beaucoup de choses que tu ne fais sûrement pas. Si tu es dans ce cas, sache que moi aussi. J’ai beaucoup plus de probabilité d’effectuer une tâche que j’ai planifié qu’une tâche qui ne l’est pas. C’est simple, la non planification augmente chez moi l’envie de procrastiner.

Dans un article sur les bases de l’organisation, j’explique l’importance de la planification, mais aussi comment s’y prendre pour planifier au minimum. Je te donne rendez-vous là bas si tu souhaites avancer sur ce point.

_______________________________________________________________________________

Alors, laquelle de ces mauvaises habitudes allez vous commencer à traiter pour gagner en productivité ?

 

Partagez :

One thought on “5 mauvaises habitudes qui ont un impact sur notre productivité

  1. Je m’identifie malheureusement dans toutes ces mauvaises habitudes. Elles ont pour effet de rendre mes journées longues et stressantes. Maintenant que je le réaliser, je compte bien y remédier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *